Podcasts Zawaj Al Halal
Podcasts Zawaj Al Halal
Cyril Hanouna : Le divertissement qui manipule
Loading
/

Cyril Hanouna a rapidement saisi le pouvoir de son émission “Touche Pas à Mon Poste” (TPMP) comme un outil influent dans le paysage médiatique français. Malgré les sanctions financières qu’il a encourues, il n’a aucune intention de quitter le navire. L’émission est devenue une plateforme où Hanouna peut façonner l’information à sa guise.

Régler ses comptes avec Karim Zéribi et charmer Darmanin

Il n’est pas rare de le voir utiliser son émission pour soutenir des figures politiques, comme lorsqu’il a inondé le porte-parole du ministère de l’Intérieur de louanges, affirmant que Gérald Darmanin est le meilleur en poste. Il n’hésite pas non plus à régler ses comptes en direct, comme ce fut le cas lorsqu’il a invité Karim Zéribi sur son plateau.

L’émission donne également la parole à ses chroniqueurs, mais attention à celui qui ose aller à l’encontre de l’opinion de Hanouna. Lorsqu’il se trouve dans une situation délicate, les chroniqueurs deviennent tous les “chéris”. La France Insoumise (LFI) est régulièrement critiquée tout au long de l’émission, et ceux qui partagent cette opinion sont chaleureusement accueillis.

Comment TPMP cible et perd son audimat diversifié

Ce qui fait le buzz est immédiatement saisi par l’émission, mais toujours dans le but de diriger le discours public dans une direction précise. Si vous voyez Hanouna être particulièrement chaleureux avec un invité, il est probable que cet invité sert ses propres idées.

L’audimat de TPMP est principalement composé de Français issus de l’immigration. Cette démographie commence à réaliser que l’émission est utilisée pour manipuler l’information dans une direction spécifique. En conséquence, de plus en plus de téléspectateurs se détournent de TPMP. À ce rythme, avec la polarisation croissante de son contenu, Hanouna risque de sombrer dans l’oubli.