Podcasts Zawaj Al Halal
Podcasts Zawaj Al Halal
Les révélations de Abed Charef sur Enrico Macias
Loading
/

Dans cet article, vous allez tout savoir sur les déclarations choc de Abed Charef sur Enrico Macias. Abed Charef, une figure emblématique du journalisme algérien, n’est pas seulement un écrivain prolifique mais aussi un commentateur politique et social de premier plan en Algérie. Avec une plume acérée et une vision clairvoyante, il a su captiver l’attention du public algérien à travers ses essais et chroniques percutantes.

Fondateur du quotidien El-Khabar, Charef a réussi à propulser ce journal au sommet de la presse algérienne en termes de tirage. Mais son ambition ne s’arrête pas là. Il lance également l’hebdomadaire La Nation, où il occupe d’abord le poste de directeur avant de se consacrer pleinement à son rôle de journaliste.

Les déclarations choc de Abed Charef au sujet de Enrico Maccias :

Le chanteur Enrico Macias est souvent associé à l’émotion intense qu’a suscitée sa chanson sur l’Algérie perdue. Cette image a profondément marqué la société française. Cependant, il y a une autre facette moins connue de sa vie. Enrico Macias était un membre actif des milices à Constantine, plus précisément des unités territoriales organisées par Maurice Papon.

Maurice Papon, qui était alors préfet à Constantine, est une figure controversée. Il est considéré par beaucoup comme un criminel, notamment pour son rôle dans les événements tragiques du 17 octobre 1961 à Paris. Ce n’est pas un personnage que nous avons choisi de juger ; c’est une réalité que nous avons dû affronter.

Il est important de souligner que ce n’est pas nous qui avons mis ces faits en lumière. Enrico Macias, qui parle souvent de l’Algérie, a collaboré avec Maurice Papon et était membre d’une milice qu’il a organisée. Des témoignages vivants existent encore aujourd’hui, notamment ceux des moudjahidines de la wilaya et des habitants de la génération de Constantine de cette époque. Certains ont même vu Enrico Macias en uniforme, portant une arme.

La documentation sur ces faits est disponible, et il est crucial que cette partie de l’histoire soit également racontée. Les témoins sont toujours là, et il est temps de révéler la vérité.